Posted by: Lotfi Frigi | March 14, 2011

Une Revolution En Arabie Seoudite?


Certains ont deja qualifie le leger soulevement en Arabie Seoudite de mort-ne. Peut-etre et c’est bien possible. Mais ce qui me donne toujours de l’espoir est la presence de trois facteurs essentiels qui aideront une eventuelle revolution a fomenter. Premierement, le fait qu’une couche sociale sous privilegiee et desenchantee qui serait la base d’un soulevement, existe bel et bien. Deuxiemement, les diverses manifestations depuis une vingtaine d’annees d’une elite liberale eduquee, montre qu’il y aurait des tetes pensantes capables d’assumer, eventuellement, le role de leaders de l’insurrection. Troisiemement, et semblablement a ce qui est arrive en Tunisie, Egypte et Lybie, un mouvement grass-roots Seoudien capable d’organiser, informer et inciter a la revolte, a vu le jour sur Facebook et sur Twitter.

Le regime Seoudien, lui aussi, a appris ses lecons apparemment. En reponse aux premieres manifestations, le gouvernement a fait contrepoids par une campagne mediatique massive, des sermons fievreux dans les mosquees et l’inevitable presence super lourde d’agents securitaires dans tout le pays. Tous trois signes de peur d’un vieux regime assis depuis des decennies, voire meme depuis sa conception, sur la pratique de corrompre afin de gouverner.

La carte joker dans tout cela? Les chefs des tribus. L’Arabie Seoudite est essentiellement un pays forme par des tribus bedouines qui sont presentes dans les quatre coins du pays. Ces tribus et leurs chefs ont ete “achete” il y a quatre-vingt-dix ans par Abdulaziz et ont ete au service de la famille royale depuis. Inter-marriages, relations de sang, argent et positions ont ete, et sont toujours, le prix de leur silence et le prix de leur loyaute. Quelques metropoles omises, et a un moindre degre la region de l’Est (ou il y a une lourde presence Shiite), ces “cheftains” sont censes controler leurs tribus respectives: precher le secte d’Etat, le Wahhabisme; controler les moeurs; et inculquer a leur peuplade la loyaute aveugle a Al-Saud.
Ayant dit cela, des fissures existent neanmoins. Il y a eu des dissensions entre la famille royale et quelques tribus dans le passe et il y en aura certainement plus dans le futur. C’est le role de l’elite opposante de trouver ces fissures et d’en prendre avantage.

Les Seoudiens, comme des animaux de labeur, ou plus precisement, comme des animaux de compagnie, ont ete longtemps coinces entre la carotte et le baton. Ils ont toujours baisse la tete et ont avance au pas. Ils ne sont pas aussi politises que les Tunisiens ou aussi nombreux que les Egyptiens, mais ils auront le temps de s’informer, de communiquer et de s’immobiliser. Le temps et l’histoire, qui continue a se faire autour d’eux, seront leurs guides.

Al-Saud, a vos marques; faites attention; le compte a rebours a commence!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: